Monument à la Gloire des armées françaises

Place du Trocadéro, 75016 Paris 1956

Ce groupe, qui fait penser aux Fantômes, devait initialement être le centre d’une immense chevauchée qui aurait couru tout au long du mur de soutènement du cimetière de Passy. Landowski fut contraint de n’en garder que le motif central qui devait représenter tous les corps d’armée de la guerre de 1914-1918. Le projet traîna en longueur. « Ah le juste milieu entre le monumental, le danger de la froideur, celui de l’anecdote et la petitesse ! » (Journal 1952).

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publié.